Prochain atelier de sophrologie pour enfants de 5 à 10 ans. Comment améliorer sa concentration à l’école ou à la maison.

Atelier de sophrologie n°5 samedi 11 mai 2019 à 10h et mercredi 15 mai 2019 à 10h

Thème :

Comment améliorer sa concentration à l’école ou à la maison.

 

IMG_E4592

 

Qu’est-ce que la concentration ?

La concentration est la capacité à se consacrer à une tâche en faisant abstraction de son environnement. C’est une compétence qui se développe. L’enfant va progressivement apprendre à mobiliser son attention.

La capacité de se focaliser sur une tâche augmente avec l’âge de l’enfant. Il n’est pas possible de demander à un enfant de 3 ans le même effort de concentration qu’un enfant de 8 ans. Les plus jeunes ont une mauvaise gestion de leurs ressources attentionnelles en fonction des priorités de la tâche. C’est autour de 10 ans que l’enfant parvient à mieux filtrer les distractions.

Le temps de concentration maximal

A RETENIR :

10 minutes entre 2 et 4 ans

15 minutes entre 5 et 6 ans

20 minutes entre 6 et 10 ans

30 minutes à 10 ans

40 minutes à partir de 11 ans.

Ces temps sont indicatifs et peuvent varier d’un enfant à l’autre.

Votre enfant n’arrive pas à se concentrer

Les parents et les enseignants se plaignent de plus en plus du manque de concentration des enfants.

Parmi ces enfants, on trouve des enfants agités, mais aussi des enfants fatigués, en manque de sommeil, ainsi que des enfants « accro » aux jeux vidéo, aux écrans.

Ces enfants développent une attention sélective, entretenue par des stimuli constants.

Le manque de concentration peut être dû également à une surcharge d’apprentissages scolaires ou extrascolaires.

Il est difficile pour un enfant (surtout en bas âge) de rester attentif plusieurs heures de suite, assis sur une chaise, immobile, à tenter d’assimiler des informations dont il ne comprend pas toujours le sens et l’intérêt.

Nous nous devons d’évoquer ici un type d’enfant qui peut également avoir des difficultés à se concentrer sur des sujets trop « rationnels » pour lui.

Les enfants « dans la lune »

Les enfants rêveurs. Ces enfants que l’on dit « dans la lune » ont généralement un cerveau droit plus développé, mais ne s’intègrent pas toujours dans notre moule scolaire qui privilégie les capacités du cerveau gauche : l’analyse, le raisonnement, la logique mathématique au détriment de l’imaginaire, de la créativité, de la sensorialité.

Les parents s’inquiètent bien souvent d’avoir un enfant qui a la tête dans les nuages.

Car son inattention a des conséquences fâcheuses sur son apprentissage et par voie de conséquence sur ses notes.

Le stress est un puissant facteur perturbant les capacités d’attention

Le manque de confiance en soi s’installe …

En tant que sophrologue

Je vais lui proposer des exercices et des conseils ludiques pour l’aider à s’apaiser en dehors du train-train de la vie quotidienne et des situations de crise. Prendre conscience de son corps, de sa respiration, apprendre à se relaxer, à se calmer, à gérer ses émotions, à développer sa capacité de concentration et d’attention, à canaliser son énergie, sont autant d’objectifs qui, une fois remplis, permettront à votre enfant d’être moins agité et plus serein.

Mon rôle est également d’être à l’écoute, mais si je juge que votre enfant doit aller plutôt voir un psychologue, il est dans mon devoir de vous en informer.

Si besoin d’approfondir, il est tout à fait possible que j’intervienne auprès de votre enfant en séance individuelle.

En tant que parents

Vous pouvez enseigner plusieurs stratégies à votre enfant, et ce dès le plus jeune âge, mais aussi soigner son environnement afin de l’aider à mieux se concentrer.

Règle n°1 : faire attention à son alimentation

Bannissez les colorants alimentaires (les E/ chiffres au dos des paquets alimentaires) et réservez-les uniquement aux jours de fête. Plusieurs études ont montré un effet néfaste sur l’attention.

Privilégiez un régime riche en fer, magnésium, zinc, oméga-3 et 6, qui auraient un effet bénéfique sur l’attention.

N’oubliez pas d’apprendre à votre enfant à bien s’hydrater !

Règle n°2 : faire du sport

Tous les sports sont bons pour oxygéner son cerveau et stimuler la création de nouveaux neurones de la mémoire.

Règle n°3 : bannir les écrans le soir

Les écrans sont un très bon vecteur culturel, les interdire totalement serait une hérésie ! Mais cadrer le temps passé sur les écrans est essentiel. Surtout, il faut les éteindre avant le dîner afin de ne pas perturber le sommeil. Car les écrans, a fortiori utilisés proches des yeux, freinent la production de mélatonine et fragilisent l’endormissement.

Règle n°4 : adopter un rythme de sommeil régulier

Donnez à votre enfant des repères stables avec des horaires de coucher fixes

La sophrologie s’adresse à tous !

Sylvie Godfrinne

Sophrologue

J’interviens également en séance individuelle chez l’enfant, l’adolescent, l’adulte et sénior.

Je me déplace également en entreprises, dans les écoles, centre de soins.

Consultations sur rendez-vous à mon domicile.

Adresse : 6 Allée de la Cantilène 59178 Hasnon

N’hésitez pas à me contacter au 06.50.71.52.67

Site internet : www.sylviesophro.fr

Page Facebook : Godfrinne Sylvie sophrologue

« Être en accord avec soi grâce à la sophrologie »

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :