Centrage

Qu’est-ce que le centrage?

Mettre son attention sur son centre de gravité et dans le domaine qui nous intéresse, sur soi.

Dans les techniques énergétiques et de développement personnel, le centrage indique souvent la capacité à se tourner vers soi, à s’écouter, écouter sa voix intérieure.

On peut distingue deux endroits de centrage souvent utilisés :

♥ le cœur ;

♥ le Tan Tien, centre du pouvoir personnel. (il se situe à 3 doigts sous le nombril)   

 ⇒   ⇒ cliquez sur le lien tantien1

4da1c30a-fe5c-4a04-a332-6b5503958385

En se connectant avec attention à l’un de ces deux points à un moment précis, on a ainsi plus facilement accès à son ressenti. De là peuvent émerger l’intégrité, la justesse, la capacité d’empathie ( en particulier si l’on se connecte au cœur).Si l’on se connecte plus particulièrement au Tan Tien, alors une intention forte et sans faille va émerger, une capacité de rester sans émotions, de pouvoir exprimer son pouvoir personnel avec justesse, de se faire respecter, avancer sur son chemin de vie.


Pourquoi n’est-on pas centré ?

Un manque de centrage vient principalement d’une déconnexion avec soi-même. Soit nous sommes déconnectés avec notre coeur, soit avec notre pouvoir personnel.

Voici quelques-uns des facteurs qui peuvent entraîner un manque de centrage :

♥ le stress ;

♥ un choc émotionnel fort ;

♥ une très grande fatigue ;

♥ une peur viscérale ;

♥ un accident ;

♥ l’expression typique du manque de centrage est »marcher à côté de ses pompes ».


Quelle serait alors la différence avec le manque d’alignement ?

Il me semble que c’est une question de timing. Le manque d’alignement est plus ancien, il perdure. Le manque de centrage est plus ponctuel, sa prise de conscience peut être immédiate et corrigée rapidement.

Comment se réaligner et se recentrer ?

♥ En prenant conscience qu’il y a des choses à, changer.

♥ En pratiquant régulièrement les visualisations ou exercices déjà évoqués dans les précédents articles.

♥ En vous faisant aider par un quelqu’un de qualifié en sophrologie etc…

Deux autres possibilités d’expérimentation :

Dans le cœur 

Posez vos deux mains sur le chakra du cœur, au milieu de la poitrine, et fermez les yeux.

Restez ainsi quelques minutes, en mettant votre attention à l’intérieur de vous, sous vos mains. Votre conscience se focalise à ce niveau. Ressentez la douceur, la compassion qui est en vous, sous vos mains. Imaginez le monde à partir de là. A votre rythme, ouvrez les yeux en gardant le plus longtemps possible votre connexion dans le cœur.

Dans le Tan Tien

Posez vos deux mains sur ce point, 3 doigts sous le nombril. Vous n’êtes pas obligé de fermer les yeux, au contraire cela vous aidera à rester présent. Regardez simplement, doucement autour de vous, le sol un peu plus loin.

Restez ainsi quelques minutes, en mettant votre attention à l’intérieur de vous, sous vos mains. Votre conscience se focalise à ce niveau. Là se trouvent votre potentiel infini, votre pouvoir personnel, votre capacité à manifester ce que vous souhaitez pour votre vie. Respirez dans votre Tan Tien. Ressentez l’énergie fulgurante et juste qui s’y trouve. Votre force de vie. Votre ressource infinie. A votre rythme, ouvrez les yeux.


Le centrage prouvé par la science :

Anne-Francoise Poisneuf est podologue et posturologue. Elle est scientifique, chercheuse. Elle enseigne la posturologie-cognitiviste, reliant la posture, le corps , l’esprit et les émotions.

La posturologie étudie la position de l’Homme debout. Pour se tenir debout, l’humain recherche constamment l’équilibre.

La posturologie étudie donc l’équilibre et toutes ses composantes à travers aussi la compréhension du système postural qui gère la stabilité du centre de gravité. Notre centre de gravité, selon les critères de la posturologie, se situe au niveau de la troisième vertèbre lombaire (ce qui correspond au Tan Tien, présenté dans le chapitre précédent comme votre centre énergétique).

Nous tenons debout grâce à l’action de notre système postural. Il revoit de multiples informations venant de extérieure du corps( par le biais des yeux, des pieds) et de l’intérieur du corps( récepteurs émanant de l’oreille interne, des mâchoires, des dents, des muscles, des tendons,…)

Ces multiples infos sont traitées pour établir la tactique posturale. Puis, le système postural d’aplomb réadapte la posture en permanence, parce que nous ne sommes jamais tout à fait immobiles !

Le dysfonctionnement d’une seule de ces composantes peut provoquer des douleurs, des mauvaises positions, des chutes, des problèmes d’équilibre, une instabilité, une sensation de « décentrage » et beaucoup d’autres choses encore. Cela s’appelle la décompensation posturale ». La posturologie va donc analyser toutes ces données et mettre en place les modifications nécessaires pour ramener au mieux l’équilibre de la posture.

Mme Poisneuf présentait les différentes techniques qu’elle avait développées pour analyser le système postural de son patient.

Grâce en particulier à un outil appelé » plateforme de stabilométrie clinique », elle peut ainsi faire scientifiquement le lien entre les douleurs physiques ressenties par le patient(mal de dos, difficulté à la marche, mauvais sommeil, difficulté de récupération, douleurs musculaires et autres), ses difficultés posturales, et l’origine de la douleur pouvant se comprendre par exemple par les épisodes traumatiques ou émotionnels non résolus.

Je vous laisse faire vos recherches sur Mme Poisneuf. C’est passionnant. 

Elle confirme que le corps n’est qu’un vecteur d’expression. Et qu’il faut travailler l’ancrage. Elle dit également que ce n’est pas le déséquilibre qui fait mal, c’est la façon dont on s’adapte. Elle a compris que le corps ne fait qu’une unité.


Pour résumer les articles sur l’ancrage, le centrage et l’alignement:

Un bon alignement :

vous permet d’être centré, en parfaite harmonie avec ce que vous avez à faire dans l’instant, et soutient votre ancrage à la Terre.

Un bon ancrage :

Vous permet de manifester avec facilité ce que vous souhaitez, si tant est que cela soit en alignement avec votre but de vie.

Une sensation de plénitude et de bien-être vous envahit alors.

Vous êtes au bon endroit, au bon moment, à être exactement ce que vous avez à être, à faire exactement ce que vous avez à faire, sans aucun doute possible.

 

Article publiée le 20 avril 2020

Allez consulter également sur mon site l’article sur l’ancrage( bonus audio d’une séance d’ancrage) et l’article sur l’alignement.

 

Bonne lecture

Sylvie Godfrinne

Nouveau chaîne Youtube Sylvie Godfrinne

Source : Livre et site internet  ⇒ ⇒Tan Tien

Alignement, Centrage, Ancrage, Enracinement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :